Logo AHCSA

Mercredi 12 déc 2018

 
Bannière AHCSA
Coin arrondi

2ème projet de construction de 3 immeubles à l’angle de la route du Mandement et de la rampe de Choully

Si vous voulez faire figurer vos observations sur cette page, veuillez les envoyer à notre adresse (qui figure sur la page "Contact"). N'oubliez pas d'indiquer si vous êtes d'accord de faire figurer une signature, soit votre prénom+nom, soit vos intitiales, soit aucune référence personnelle.
Cliquez ici pour lire le courrier d’observations formulées par l’AHCSA à l’attention du DCTI le 7 juillet 2011.
Voir les réactions au 1er projet.

Certains membres ont écrit à l'office


… Je suis née à Satigny et ma famille habite ce village depuis de nombreuses générations. Ces dernières années, c’est avec beaucoup de tristesse que j’ai vu mon village sacrifié au profit d’un développement à outrance! Les zones villas ont disparu, les champs et les vignes font de plus en plus place à des immeubles… Satigny était la plus grande commune viticole de Suisse… que va-t-elle devenir??? une cité dortoir au service de la ville de Genève??? ou saurons-nous arrêter le carnage avant???

Le projet de construction des Magnolias me semble mal parti pour contribuer à la préservation du village… En effet, le gabarit prévu est beaucoup trop haut et l’architecture n’est pas du tout en accord avec les maisons villageoises vis à vis. Ces maisons sont inscrites à l’inventaire architectural du canton de Genève comme immeubles dignes d’être protégés et figurent sur le cadastre de 1778: N° 420(180) et de 1812: N° 4232(178 et 179). Est-ce que cela a du sens de protéger le patrimoine d’un côté de la rue et d’autoriser de l’autre un projet ne respectant en rien les caractéristiques architecturales du lieu?
La route du Mandement est le centre historique du village de Satigny, elle regroupe la majorité des bâtiments inscrits à l’inventaire de la commune. Peut-elle être ainsi défigurée? N’est-ce pas possible d’imaginer quelque chose de plus harmonieux que cette muraille aux toits plats?
Comment expliquer également le passage, d’aucun potentiel à bâtir figurant sur le plan directeur communal de fin 2009, à un projet de cette ampleur à peine deux ans plus tard?

Mon autre souci face à ce projet est celui des nuisances sonores qu’il va apporter. Ces dernières années, la circulation s’est fortement densifiée dans la rue. Au début du mois de mai, j’ai constaté qu’une camionnette effectuait des mesures sonores dans la rue. Qu’en est-il des résultats obtenus? Quelles sont les normes autorisées à l’intérieur d’un village? Sont-elles déjà dépassées? Le projet déposé en demande d’autorisation va entraîner une circulation supplémentaire de voitures mais aussi de camions et de camionnettes pour desservir les magasins, les entreprises et les ateliers d’artistes.
De plus un parking souterrain d’au moins 250 places est prévu avec, si j’ai bien compris, une seule entrée d’accès route du Mandement. Je n’ose pas imaginer le résultat que cela va entraîner au point de vue de la circulation et des nuisances sonores supplémentaires!
Finalement, la barrière d’immeuble de 5 étages sur rez va très certainement amplifier le bruit en créant un caisson de résonance dans la rue. En tant que voisine directe, je ne me réjouis pas!

De sérieux soucis entourent le projet des Magnolias, à ceux cités plus haut, s’ajoutent le problème de l’amiante qui serait confinée au lieu d’être éliminée, la construction d’un EMS qui ne se justifie pas…

J’espère que tout sera mis en œuvre pour prendre en considération les remarques ci-dessus afin d’élaborer un projet d’aménagement plus harmonieux, plus respectueux du village et qu’en attendant la demande d’autorisation sera refusée.

Catherine Mugny


© AHCSA 2010 — 2018 Info cookies   Facebook